Vincent STASSER, Notaire à GOUVY

 

Vincent STASSER

Notaire à GOUVY

Quelques conseils si vous souhaitez acheter un appartement

17 novembre 2021

un couple profite de leur appartement en Belgique

Vous êtes à la recherche de l’appartement de vos rêves ? Sans doute, avez-vous déjà pensé à votre budget maximal, à votre quartier de prédilection, à la superficie idéale, mais pour éviter les mauvaises surprises, d’autres questions méritent aussi réflexion. Découvrez en plus dans cet article de notaire.be.

  1. Existe-t-il un fonds réservé pour les rénovations ?

Avant de vous engager, Il est important que vous ayez pu avoir un aperçu sur la situation financière de l’immeuble et son fonctionnement. Pour cela, le notaire et ses collaborateurs vous communique les renseignements reçus du syndic. Vous obtenez ainsi des informations sur le fonds de roulement (le compte à vue pour les dépenses régulières), le fonds de réserve (l’épargne pour les dépenses importantes) et la somme que le vendeur doit encore verser pour contribuer au fonds de réserve.

Cette contribution est essentielle pour pouvoir prendre en charge financièrement les gros travaux dans le bâtiment. Alors pour cela, chaque copropriétaire doit constituer un capital de réserve d’au moins 5% du montant qu’il verse pour les charges ordinaires.

  1. Quels documents faut-il consulter en priorité ?

Tout d’abord, il est essentiel de consulter l’acte de base. Celui-ci reprend la description des parties communes et privées. Il y a un jardin au rez-de-chaussée de l’immeuble ? En consultant l’acte de base vous saurez qui est en charge de son entretien.

Le règlement de la copropriété est lui aussi très important car il détermine les droits et obligations des copropriétaires et la répartition des coûts en cas de réparation et de rénovation. Vous allez habiter un petit studio ? C’est normal que vous paierez moins cher que le propriétaire du penthouse.

Enfin, n’oubliez pas de consulter le règlement d’ordre intérieur. Il contient les règles de fonctionnement de l’association des copropriétaires ainsi que les règles liées aux parties communes et privées.

  1. Qui payera les frais pour les parties communes ?

La réponse à cette question dépend de la date de signature de l’acte notarié. Si le syndic demande que ces frais soient payés avant la signature de l’acte, ils reviennent au vendeur encore propriétaire. Dans le cas contraire, ce sera à l’acheteur de les payer. Conseil : renseignez-vous bien sur les frais que vous devrez payer.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter notre « Guide pratique pour les (futurs) copropriétaires » réalisé en partenariat avec la Fondation Roi Baudoin.

Source: Fednot